Collection Lambert , Avignon - RESERVATION OBLIGATOIRE DE SON CRENEAU HORAIRE

Fondée sur la donation historique du marchand et Collectionneur Yvon Lambert, la Collection Lambert, musée d’art contemporain, a rouvert ses portes au public en juillet 2015 après avoir doublé ses surfaces d'exposition. Les hôtels de Caumont et Montfaucon accueillent désormais une sélection d’œuvres du fonds permanent (Sol LeWitt, Douglas Gordon, Jean-Michel Basquiat, Anselm Kiefer, Niele Toroni, Andres Serrano... dont les œuvres sont présentées en alternance) et des expositions temporaires d’artistes de la scène artistique actuelle.

Contact

5 Rue Violette
84000 Avignon

33 4 90 16 56 20
information@collectionlambert.com
www.collectionlambert.com

JOURS ET HORAIRES D’OUVERTURE

De septembre à juin : ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h

En juillet et Août : ouvert tous les jours de 11h à 19h

Fermé Les 1er mai, 25 décembre et 1er janvier

 

BON A SAVOIR

Dernières admissions 1h00 avant la fermeture.

En raison des mesures liées à Vigipirate, nous ne pouvons plus assurer la garde de vos bagages.

La Collection Lambert s’engage à mettre en œuvre toutes les mesures sanitaires requises pour garantir votre sécurité lors de votre visite.

Nous vous demandons de vous présenter à l’heure, selon le créneau horaire choisi. Dans le cas contraire et selon l'affluence votre créneau pourrait être réattribué et nous serions alors contraints de vous attribuer un nouveau créneau, possiblement plus tardif.

 LA RESERVATION DE VOTRE CRENEAU HORAIRE

Nous vous recommandons d’utiliser les moteurs de navigation Mozilla Firefox ou Google Chrome pour votre réservation en ligne.

Une confirmation de réservation vous est envoyée automatiquement dès validation (pensez à vérifier vos spams).

POUR LES DÉTENTEURS DU PASS : visite incluse

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR LES EXPOSITIONS EN COURS ?

Cliquer sur l'onglet événements  

JOURS ET HORAIRES D’OUVERTURE :

De septembre à juin : ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h

En juillet et Août : ouvert tous les jours de 11h à 19h

 

TARIFS : 

Tarif plein public : 10€

POUR LES DETENTEURS DU PASS : INCLUS

Tarif réduit : 8€

​Tarif enfants (6 - 11 ans) : 2€

Enfants moins de 6 ans: gratuit

Gratuit pour les amis de la Collection Lambert, les adhérents de la Collection Lambert et les étudiants de l’école d’art d’Avignon

 

 LE MUSEE EST FERME

Le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier

 

BON A SAVOIR :

Dernières admissions 1h00 avant la fermeture

En raison des mesures liées à Vigipirate, nous ne pouvons plus assurer la garde de vos bagages

Thématique du lieu

Avignon City Pass, Musées et monuments, Vaucluse Provence Pass

Prix public
Famille : Gratuit
Plein : 10,00 €
Réduit : Gratuit
Tarif avec le pass
Famille : Gratuit
Plein : Gratuit
Réduit : Gratuit
Visite de la Collection Lambert  - Avignon

Les capsules temporaires de la Collection Lambert

Du 18 novembre 2020 au 03 octobre 2021

La Collection Lambert propose de voyager dans le temps à travers des expositions “capsules”, sous forme de séries photos, des œuvres et des lieux.
"Parce que nous pensons que l’art peut être activé à tout moment, par tout le monde et que nous avons tous besoin de partager ce qui nous rassemble, la Collection Lambert vous propose d’ouvrir chaque jour une fenêtre de chez vous, en redécouvrant des expositions ou des œuvres du musée faisant le lien entre
passé, présent, futur et qui trouveront un écho particulier avec chacun de vous (nous l’espérons)."

Plus d'information sur http://collectionlambert.com/les-capsules-temporaires/

Collection Lambert, Avignon

Prix :
Gratuit

1988 - Second Volet de la programmation artistique Playground

Du 19 mai au 05 septembre 2021

Les œuvres présentées dans cette deuxième exposition du programme Playground, dédié aux œuvres de la Collection Lambert, ont un point en commun : avoir été créées en 1988. À travers l’arbitraire du choix d’une date particulière apparaissent pourtant de nombreuses questions. Certaines sont liées à la constitution d’une collection d’œuvres d’art — de celle d’un marchand-collectionneur en particulier —, d’autres aux scènes existantes ou émergentes dans un espace temporel déterminé, ou encore à la mémoire du temps et des événements que les œuvres embarquent avec elles, aux liens qu’elles entretiennent avec la société dans laquelle elles naissent et s’épanouissent, à nos côtés.

Les deux Date Paintings d’On Kawara de 1988 témoignent à elles seules de l’existence physique et sensible d’un artiste dans son époque au moment de leur création. Elles sont ces deux morceaux de temps auxquels se rattachent des éléments intimes ou collectifs de nos vies communes. Elles sont l’expression d’une mémoire qui pourrait n’être scandée que par certaines dates sauvées de l’oubli, réactivées de manière aussi abrupte que poétique sur les murs d’une salle de musée.

1988 est certainement l’une des dates qui revient le plus souvent dans la vie de marchand et de collectionneur d’Yvon Lambert car elle marque à la fois l’inoubliable exposition de Jean-Michel Basquiat dans sa galerie parisienne — la première en France pour lequel l’artiste a produit des œuvres spécifiques — et la mort à 27 ans de celui que le monde de l’art, sous les mots de Rene Ricard, nommait The Radiant Child. Elle symbolise une période charnière qui voit, en Europe et aux USA, la peinture revenir d’un monde des morts où certains l’avaient trop rapidement expédiée. En témoigne ici la présence de Robert Combas et Loïc Le Groumellec.

Elle voit une certaine photographie investir définitivement le monde de l’art, à travers le geste d’hommes et de femmes qui se définiront comme des artistes — tel Andres Serrano, Louise Lawler ou Louis Jammes — utilisant le médium qu’ils considèrent comme le mieux à même de questionner nos rapports à l’image dans une société ultra médiatique.

1988 est assurément encore le terrain de jeu des artistes issus des nouvelles avant-gardes des années 1960 — l’art minimal et conceptuel, le land art — tels Sol LeWitt, Joseph Kosuth ou Jonathan Borofsky, et nous prouve ainsi qu’il est inopérant de s’obstiner à considérer l’histoire de l’art à travers la seule linéarité du passage du temps qui verrait se succéder mouvements et scènes artistiques. Il est davantage intéressant de remarquer comment dans une même année des scènes émergent aux côtés de gestes plus anciens avec lesquels elles coexistent, que ce soit par la rupture, la réappropriation, l’inspiration, le dialogue.

Liste d’artistes :
Jean-Michel Basquiat, Jean-Charles Blais, Jonathan Borofsky, Robert Combas, Federico Guzmán, Louis Jammes, On Kawara, Anselm Kiefer, Joseph Kosuth, Louise Lawler, Loïc Le Groumellec, Sol LeWitt, Kay Rosen

À propos de Playground
Dans le texte qu’il écrivait pour l’inauguration de la Collection Lambert en 2000, Alfred Pacquement évoquait une collection still alive — en référence aux célèbres télégrammes envoyés par On Kawara aux personnalités du monde l’art. Il racontait une collection toujours vivante, qui questionnent en permanence l’actualité contemporaine et se met à l’épreuve du temps en refusant la part de morbidité inhérente à toute muséification.

En écho à cette réflexion, Playground s’entend comme un programme d’expérimentation et de jeu appliqué aux différentes manières d’envisager l’exposition d’une collection. En référence à certaines pratiques radicales de l’exposition dans les années 1980, nous explorerons l’idée que de nouvelles relations sensibles et de nouveaux regards peuvent naître de l’arbitraire de règles inhabituelles et parfois absurdes, et offrirons en partage une collection still alive !

Collection Lambert, Avignon

Prix :
Gratuit